Nos engagements & notre démarche qualité

Pour faire du bon miel, il ne suffit pas d’abeilles de bonnes génétiques, il faut être en accord avec l’environnement, la nature et avoir une certaine éthique. C’est grâce à une démarche producteur en accord avec l’environnement que je suis en mesure de vous proposer du miel aveyronnais de qualité !

Emplacement des ruches

L’emplacement des ruchers est le critère numéro 1 dans la réalisation d’un miel de qualité. En effet, je préconise des ruchers implantés dans des zones « sauvages » ou dans des zones où les agriculteurs réalisent une Agriculture Biologique, afin de limiter au maximum le contact des abeilles avec les pesticides et autres traitements. De plus, les ruchers sont localisés dans des lieux exposés au soleil et protégé au maximum des vents.

Produire du miel de qualité

Le miel réalisé est du miel de fleurs sauvages, ce qui permet d’apporter des minéraux grâce à la diversité des fleurs butinées (Châtaignier, Ronce, Tilleul principalement). De plus, sa cristallisation fine permet une agréable sensation en bouche au moment de la dégustation.
L’extraction du miel n’est réalisée que sur des cadres remplis de miel, car la présence de couvain pourrait donner lieu à la présence d’hémolymphe (sang des abeilles) dans le miel.

Réduire l'empreinte carbone de l'entreprise

Pour limiter au maximum mon empreinte carbone, j’ai pris parti de ne pas réaliser de transhumances et de limiter au maximum mes déplacements. C’est pourquoi, tous mes ruchers sont implantés dans un rayon de 10 km autour de l’exploitation. De plus, les différents points de vente qui commercialisent mon miel se situent uniquement dans le département.

Le respect des abeilles

Pour avoir du miel de qualité, il est important de respecter les abeilles. Ainsi, les abeilles sont traités uniquement contre le Varroa mais avec un traitement toléré en Agriculture Biologique ! Aucun antibiotique n’est utilisé, même contre les maladies du couvain.
Le nourrissage des abeilles durant l’hiver est composé de miel et de sucre.
L’emplacement des ruchers dans des zones sauvages permet d’apporter une grande diversité alimentaire, pour des abeilles en pleine santé.
L’absence de transhumances permet également de diminuer la fatigue des reines et de moins solliciter les abeilles pour des abeilles en meilleure santé.
Enfin, la cire est renouvelée le plus souvent possible pour limiter l’accumulation des pesticides et des toxines.